LE BLOG DE RÉFÉRENCE POUR VOTRE VÉHICULE

Pourquoi le moteur de mon vélo électrique se coupe-t-il ?

par | Mai 26, 2023 | 2 ROUES | 1 commentaire

Si vous êtes un utilisateur de vélo électrique depuis au moins 6 mois, vous avez déjà probablement vécu ce moment désagréable où le moteur de votre vélo se coupe de lui-même. On appelle cela une coupure de moteur, il peut également arrivé que le moteur fonctionne par période, ce qui empêche une utilisation normale de votre vélo électrique.

Dans cet article, nous allons voir ensemble quelles sont les principales raisons qui font que le moteur de votre vélo électrique se coupe, et surtout comment résoudre cela.

Quelle est la durée de vie d’un moteur de vélo électrique ?

Plusieurs facteurs déterminent la durée de vie d’un moteur de vélo électrique. La qualité du moteur et des composants électriques associés, la taille et la puissance du moteur, ainsi que la façon dont le vélo est utilisé, peuvent tous contribuer à la durée de vie utile du moteur.

L’entretien régulier de tous les composants fonctionnels, y compris les freins, la chaîne, la fatigue et la batterie, peut également déterminer la durée de vie du moteur du vélo électrique.

En moyenne, les experts estiment que les moteurs de vélos électriques ont une durée de vie d’environ 150 000 kilomètres. La durée de vie d’un moteur de vélo électrique peut être réduite s’il est trop gros ou s’il consomme trop d’énergie pour l’usage que vous en faites. Un poids ou une charge trop importante sur le moteur peuvent entraîner une usure plus importante.

Même votre style de conduite peut influer sur la durée de vie du moteur de votre vélo électrique. Vous pouvez réduire la durée de vie de votre moteur de vélo électrique si vous aimez appuyer sur l’accélérateur ou si vous ne pédalez pas pour aider le moteur à propulser le vélo. Les experts recommandent de n’utiliser qu’entre 70 et 80 % de la puissance totale de l’accélérateur. En outre, le fait de ne pas remplacer d’autres composants essentiels du vélo peut créer une traînée supplémentaire et obliger le moteur à travailler plus dur.

Comment augmenter la durée de vie de son vélo électrique ?

problème moteur vélo électrique

Pour que votre moteur de vélo électrique dure le plus longtemps possible, il est préférable de ne pas acheter un moteur de vélo dont la puissance est supérieure aux limites de vitesse en vigueur dans votre région. Les moteurs d’une puissance supérieure consomment plus d’énergie, ce qui nécessite une batterie plus importante. L’inconvénient d’un moteur puissant est qu’il ne vous permet pas de rouler à la vitesse prévue en raison des limitations de vitesse en vigueur dans votre région.

Non seulement les moteurs plus puissants avec des batteries plus grandes coûtent plus cher, mais ils sont aussi plus lourds et ajoutent à la charge, ce qui accélère l’usure et réduit la durée de vie du moteur de votre vélo électrique. Les moteurs d’une puissance comprise entre 500 et 750 watts (jusqu’à 1100 watts) sont généralement trop puissants pour le cycliste électrique moyen.

Ces vélos puissants ont également un prix plus élevé et nécessitent toujours que l’utilisateur pédale dans les collines. Il est bon de garder à l’esprit qu’il est plus probable que d’autres composants du vélo, tels que les freins, les chaînes et les pneus, aient besoin d’être entretenus ou remplacés bien plus tôt que le moteur ou la batterie.

A lire :   Quand faut il changer les pneus de sa moto ?

Inversement, l’achat d’un vélo électrique doté d’un moteur sous-puissant ou de mauvaise qualité peut produire le même résultat. Si vous tentez de tirer de l’énergie d’un moteur de vélo qui, de par sa conception, n’a pas la capacité de fournir les performances dont vous avez besoin, sa durée de vie utile globale sera probablement plus courte.

Les experts recommandent un moteur d’une puissance minimale de 250 watts pour les trajets quotidiens comportant des côtes, 350 watts étant une puissance plus optimale pour les cyclistes pesant plus de 200 livres – en supposant que le cycliste fournisse de l’énergie en pédalant.

En fait, les utilisateurs de vélos électriques doivent prévoir une bonne dose de pédalage s’ils veulent que le moteur de leur vélo électrique dure, en particulier sur les terrains vallonnés. Les vélos électriques ne sont pas conçus pour monter des pentes raides sans l’aide d’un cycliste, et le fait d’utiliser régulièrement l’accélérateur à plein régime dans les collines peut décharger la batterie et raccourcir la durée de vie du moteur.

De nombreux propriétaires potentiels de vélos électriques croient à tort que les vélos électriques, comme les scooters électriques, les porteront dans les collines uniquement grâce à l’énergie électrique. Seuls les vélos les plus puissants, dans la catégorie des plus de 1 000 watts, sont capables de le faire.

Que faire lorsque le moteur de votre vélo électrique ne fonctionne pas ?

Si le moteur de votre vélo électrique cesse de fonctionner, essayez de déterminer s’il a atteint la fin de sa durée de vie utile, en vous basant sur l’utilisation que vous faites du vélo. Si vous n’avez pas encore parcouru 150 000 kilomètres avec votre vélo, une simple réparation ou le remplacement de composants peuvent vous permettre de repartir rapidement.

Commencez par rechercher les raisons les plus simples et les moins coûteuses pour lesquelles le moteur de votre vélo électrique ne fonctionne pas correctement. Y a-t-il des connexions ou des câbles manifestement desserrés ? La sensation d’à-coups que vous ressentez lorsque le moteur de votre vélo électrique se met en marche est probablement due à une déconnexion du courant électrique.

Habitudes de charge

Les habitudes de charge peuvent également jouer un rôle dans les performances et la durée de vie de la batterie. Avez-vous constamment déchargé la batterie lors de son utilisation afin qu’elle puisse se recharger lorsque vous la branchez ? Il est important que les batteries se vident pour que l’énergie stockée puisse être remplacée par l’énergie d’une nouvelle charge.

La température

La température est également un facteur important. Les batteries chargées à l’extérieur dans des climats froids ou humides seront affectées négativement et la plupart des fabricants recommandent de les charger à des températures ambiantes comprises entre 15 et 35 degrés.

Il est préférable de charger et de stocker les batteries à l’intérieur et de les laisser à température ambiante avant de les charger. Les cyclistes devraient prendre l’habitude de retirer leur batterie et de l’emmener à l’intérieur chaque fois qu’ils roulent pour une protection maximale contre les fluctuations de température et l’humidité.

Problème de charge

Enfin, posez-vous la question du service d’assistance : « Est-il branché ? ». Si le moteur de votre vélo électrique ne fonctionne pas, assurez-vous que vous n’avez pas accidentellement oublié de le charger ou que vous n’avez pas eu un problème de charge, par exemple une prise de courant qui ne fonctionne pas.

A lire :   Quelle est la vitesse maximale du scooter honda forza 125 ?

Diagnostiquer le problème

diagnostiquer problème batterie voiture électrique

Vérifiez toutes les connexions (y compris les connecteurs à broches) pour vous assurer qu’elles sont bien en contact et qu’elles sont à l’abri de l’humidité qui peut provoquer de la corrosion. S’il y a des traces de corrosion, le câblage ou les connecteurs devront probablement être remplacés.

Ensuite, concentrez-vous sur l’état de fonctionnement des principaux composants. La chaîne est-elle correctement huilée et les pneus sont-ils gonflés à la pression requise, ce qui permet au vélo de rouler en douceur ? Les freins mal entretenus créent-ils trop de résistance lorsqu’ils ne sont pas enclenchés ? La batterie a-t-elle subi des dommages physiques ou a-t-elle été compromise d’une manière ou d’une autre ?

Un voltmètre peut vous indiquer si votre batterie est complètement chargée et vous permettre d’isoler ou d’éliminer la batterie en tant que source du problème de fonctionnement du moteur. Un outil de dépannage plus coûteux mais efficace est un tableau de bord de diagnostic, tel que CycleAnalyst, qui peut analyser l’ordinateur du vélo électrique, le prélèvement de la batterie et l’énergie restante dans le bloc-batterie, l’énergie régénérative obtenue par le freinage, les courants de pointe et minimaux, ainsi que les cycles de la batterie et les ampères-heures utilisés au cours de la durée de vie de la batterie.

Un outil d’analyse n’est pas seulement utile lorsque les performances du moteur sont médiocres, il peut également l’être lorsque le moteur fonctionne bien. L’utilisation régulière d’outils de diagnostic permet de déterminer quand et quel type d’entretien sera nécessaire.

Ce type d’outil peut également permettre aux utilisateurs de préprogrammer les paramètres d’utilisation de l’énergie afin de personnaliser et d’optimiser les performances du moteur. Malheureusement, le remplacement de la batterie est la partie la plus coûteuse de l’entretien continu, à l’exception du remplacement d’un moteur âgé ou usé.

Garder tous les composants en bon état et pédaler autant que possible pour aider le moteur sont les meilleurs moyens, et les moins coûteux, de maintenir votre moteur en bon état de fonctionnement, ce qui vous permet de retarder le remplacement de pièces importantes.

Conclusion

La prévention est essentielle. La première étape consiste à choisir un vélo électrique dont les exigences en matière de puissance sont adaptées à vous et à votre style de conduite. Il est essentiel de prendre soin de votre moteur en réduisant la charge et en veillant au bon fonctionnement des composants. En utilisant votre vélo électrique et en le chargeant de manière à prolonger la durée de vie du moteur et de la batterie, vous pouvez maximiser le kilométrage de votre vélo électrique. Soyez particulièrement attentif à la façon dont la température et l’humidité peuvent affecter votre moteur, votre batterie et d’autres composants.

La plupart des opérations d’entretien des composants d’un vélo électrique peuvent être effectuées à la maison, mais l’entretien et la réparation d’un vélo électrique impliquant le remplacement de la batterie ou du moteur nécessitent l’intervention d’un technicien et peuvent s’avérer coûteux par rapport au prix d’un vélo électrique neuf.

Jules Mécano Solidarauto

A propos de l’auteur, Jules Mécano 

Jules est un grand passionné de véhicules en tout genre, que ce soit les trottinettes, les voitures, les motos ou encore les nouveaux types de véhicules comme les roues électriques, Jules saura vous apporter son expertise sur ce sujet qui le passionne. Il est actuellement en poste dans un magasin de réparation de trottinette électrique à Paris 

CELA POURRAIT VOUS INTÉRESSER

0 commentaires

Soumettre un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *