LE BLOG DE RÉFÉRENCE POUR VOTRE VÉHICULE

Les coûts associés au changement des plaquettes et disques de frein

par | Mai 17, 2024 | ENTRETIEN | 1 commentaire

Les freins constituent le premier axe de défense de votre véhicule. Ils permettent de réagir rapidement aux imprévus sur la route. Lorsque la vétusté commence à se faire sentir sur les plaquettes et les disques, votre sécurité est compromise. Vous devez les remplacer, mais à quel tarif ? Quels sont les éléments clés qui entrent en ligne de compte ?

Changement de plaquettes et disques de frein : le prix des pièces

Pour les plaquettes, les options abordables démarrent autour de 20 à 30 € pour un jeu complet. Elles offrent un ralentissement efficace, mais s’usent vite. Celles qui sont de milieu de gamme valent environ 40 à 70 € et présentent un bon équilibre entre durabilité et performance. Les modèles de premier choix ou particuliers peuvent atteindre 100 € ou plus. Les disques d’arrêt ont aussi une fourchette de prix large. Les moins coûteux se trouvent généralement entre 30 et 50 € et conviennent aux automobiles légères. Ceux qui sont de qualité moyenne sont le plus souvent entre 60 à 80 € et les versions haut de gamme peuvent dépasser 100 € l’unité. Les composants d’usine estampillés du logo du constructeur sont à un tarif assez élevé, mais assurent une compatibilité parfaite. Les besoins spécifiques de certains véhicules justifient de même cette hausse.

Les matériaux de fabrication entrent également en ligne de compte. Les plaquettes en céramique sont davantage dispendieuses que celles organiques ou semi-métalliques, mais durent longtemps et résistent mieux aux chaudes températures. Les disques ventilés ou percés favorisent une meilleure dissipation de la chaleur et sont donc plus chers. Si vous envisagez de renouveler simultanément les plaquettes et disques pour un entretien complet, prévoyez de manière générale entre 250 et 600 € frais de pose inclus. Il faut savoir que le tarif du changement des plaquettes de frein et disques diffère suivant la région et le garage. Les concessions automobiles facturent au prix fort, mais proposent des pièces d’origine et un service certifié. Les ateliers spécialisés offrent souvent un équilibre entre qualité et prix.

Disque frein voiture

Tout savoir sur la variation des coûts selon le type et la marque du véhicule

Les voitures haut de gamme ou particulières ont des dispositifs de décélération complexes. Les voitures de sport, électriques et hybrides peuvent demander des compétences singulières, ce qui augmente la main-d’œuvre. Comptez clairement au-dessus de 600 € par essieu pour un remplacement intégral. Les modèles économiques ont des configurations de ralentissement simples et courantes. Renouveler les plaquettes et les disques se chiffre entre 200 et 400 €, car ils restent accessibles et le travail sollicite moins de temps. Les berlines de taille moyenne et les SUV compacts ont des structures compliquées. Les prix fluctuent entre 300 et 500 € pour eux. L’enseigne de l’auto influence également les estimations. Les japonaises et coréennes proposent des pièces abordables, tandis que celles des voitures européennes sont davantage dispendieuses. Les caisses premium ou de luxe exigent le plus souvent des accessoires sur mesure. Les freins pour BMW, Mercedes ou Audi sont généralement plus chers que ceux pour Ford ou Toyota.

A lire :   Quel bruit font des plaquettes de frein usées ?

Coûts additionnels possibles : d’autres réparations nécessaires lors du changement

Au cours du remplacement des plaquettes et des disques de ralentissement, de nouvelles réfections peuvent s’imposer. Les étriers de contrôle de vitesse défectueux requièrent souvent une révision complète. Leur substitution peut s’élever entre 200 et 400 € par essieu, selon la complexité de la structure. La remise en état des pistons d’étrier représente une option moins onéreuse. Les flexibles fissurés ou endommagés entraînent aussi des suppléments. Leur renouvellement revient entre 20 et 50 € par unité, mais la main-d’œuvre ajoute la plupart du temps une centaine d’euros. Ces pièces assurent le bon transfert du liquide de frein. Celui-ci doit être purgé tous les deux ans en moyenne. Cette opération se chiffre entre 50 et 100 € et garantit une performance optimale du système. Un fluide ancien ou contaminé réduit l’efficacité en cas de décélération et peut causer une surchauffe. Les roulements de roue usagés doivent également être changés. Ceux intégrés aux moyeux peuvent valoir entre 100 et 300 €, frais de pose compris. Leur dégradation se manifeste par des bruits inhabituels au moment de ralentir.

Les capteurs d’ABS défectueux nécessitent aussi quant à eux une intervention rapide pour empêcher le blocage des cylindres lors d’un arrêt brusque. Leur renouvellement peut revenir entre 100 et 200 € par unité, en fonction du modèle. Les supports d’étrier ou les boulons de fixation doivent au besoin être remplacés. Souvent négligés, ils garantissent une installation stable des composants. Leur coût est relativement faible, entre 10 et 30 €, mais la main-d’œuvre peut faire grimper la facture. Un diagnostic complet permet de détecter ces réparations supplémentaires avant d’entamer les travaux. Demandez une estimation détaillée pour chaque élément afin d’éviter les surprises.

A lire :   Combien de temps faut-il pour changer des pneus ?
Changement plaquettes et disques de frein

Conseils pour réduire les dépenses liées au changement des plaquettes et disques de frein

Commencez par effectuer une comparaison des devis. Sollicitez plusieurs garages pour identifier l’option la plus abordable. Les concessions automobiles sont en général onéreuses, tandis que les ateliers indépendants peuvent proposer un meilleur rapport qualité-prix. Assurez-vous que les tarifs incluent l’acquisition et la pose, sans frais cachés. Vous pouvez également amener vos propres pièces pour économiser sur le montant total. Les fournisseurs en ligne ou les magasins spécialisés offrent de temps à autre des remises avantageuses. Sélectionnez des marques reconnues et ne choisissez pas les accessoires trop bon marché. Ceux de qualité supérieure sont plus chers, mais ont une bonne longévité.

Vous ne serez pas obligé de les renouveler souvent. Lorsque vous apportez vos éléments de rechange, informez le réparateur à l’avance pour ne pas devoir payer de supplément. Optez de préférence pour des kits complets comprenant l’intégralité du dispositif. Ces ensembles sont plus abordables que l’achat séparé des composants. Vérifiez la compatibilité avec votre voiture pour un assemblage rapide. Vous devez par ailleurs entretenir régulièrement le système de ralentissement de votre véhicule pour limiter les réfections onéreuses. Une maintenance préventive prolonge la vie des plaquettes et des disques. Conduisez aussi de manière prudente pour diminuer le risque d’usure prématurée. Évitez les freinages brusques et anticipez-les en décélérant progressivement.

Les garages peuvent parfois proposer des offres promotionnelles, des réductions ou des remises pour leurs clients fidèles. Renseignez-vous afin d’en profiter. Ne négligez toutefois pas la qualité. Les économies réalisées ne doivent pas se faire au détriment de votre sécurité. Choisissez un atelier réputé pour empêcher les erreurs d’installation qui peuvent nécessiter des réparations coûteuses plus tard.

Jules Mécano Solidarauto

A propos de l’auteur, Jules Mécano 

Jules est un grand passionné de véhicules en tout genre, que ce soit les trottinettes, les voitures, les motos ou encore les nouveaux types de véhicules comme les roues électriques, Jules saura vous apporter son expertise sur ce sujet qui le passionne. Il est actuellement en poste dans un magasin de réparation de trottinette électrique à Paris 

CELA POURRAIT VOUS INTÉRESSER

0 commentaires

Soumettre un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *