LE BLOG DE RÉFÉRENCE POUR VOTRE VÉHICULE

Examen du permis moto : nos techniques pour gérer le stress

par | Fév 26, 2024 | 2 ROUES | 1 commentaire

En Belgique, l’obtention d’un permis moto se fait en trois phases comprenant les épreuves : théorique, sur terrain privé et sur voie publique. Chacune de ces étapes est une source de stress pour plusieurs personnes. Quand il n’est pas maîtrisé, ce sentiment peut affecter votre santé et vous faire échouer à l’examen. Voici nos techniques pour mieux gérer l’angoisse avant et pendant le permis de conduire.

Appliquez la technique de visualisation positive avant l’examen

Toutes les méthodes de visualisation positive font appel au pouvoir de l’esprit. Le principe est de se représenter mentalement des images positives et apaisantes. La visualisation peut aussi inclure des sons, des émotions, des goûts et des odeurs…

Pour l’appliquer dans le cadre de votre examen de conduite, imaginez que vous réussissez le permis moto et pensez au bonheur qui en découle. Choisissez ensuite un geste simple pour exprimer votre ressenti. Vous pouvez par exemple toucher vos cheveux, un objet ou faire un sourire. L’essentiel est de vous assurer que vous pourrez reprendre ce même mouvement à l’annonce des résultats.

Essayez donc de célébrer cette réussite anticipée en répétant le geste. Cette technique renforce la confiance en soi et booste la motivation. Cela participe à une gestion efficiente du stress.

L’autre méthode consiste à se souvenir d’une situation positive déjà vécue. Ensuite, respectez les mêmes étapes pour profiter de la joie que vous avez ressentie sur le moment. Vos réussites passées vous rappellent ce que vous valez et vos compétences. Elles peuvent vous aider à mieux gérer votre stress du moment.

A lire :   Comment choisir un échappement d'occasion pour votre Yamaha Virago 125 ?
Passer le permis moto

La respiration et la relaxation sont efficaces pour gérer le stress

La respiration (de pleine conscience, abdominale, alternée…) a un effet apaisant sur l’esprit. Quand elle est lente et contrôlée, le cerveau reçoit des signaux qui lui indiquent de lâcher la pression. Elle est efficace pour réduire le stress. Vous pouvez l’appliquer plusieurs fois avant et pendant l’examen.

La technique diffère selon le type de respiration que vous choisissez. Dans tous les cas, mettez-vous dans une position confortable. Ensuite, inspirez et expirez lentement en faisant attention au mouvement de l’air et à votre ressenti. Si vous avez du mal à vous concentrer au premier essai, ce n’est pas grave. Reprenez l’exercice autant de fois que vous le pouvez.

La relaxation est un bon complément à la respiration. Vous pouvez également faire de la méditation, du sport (les activités en plein air) et du yoga. Ces techniques améliorent votre santé mentale et physique. Faites-en une routine pour aborder sereinement l’examen de permis moto.

Faites l’effort de bien dormir avant l’examen de permis moto

La veille de votre examen de permis, mangez équilibré, éloignez-vous des écrans (PC, téléphones…) et couchez-vous tôt. Plus vous dormez, plus votre cerveau et votre organisme récupèrent de la fatigue accumulée pendant le temps de préparation. Vous serez apte à donner le meilleur de vous-même lors de l’épreuve. Évitez aussi de prendre du café, de l’alcool ou n’importe quel autre excitant. Ces produits peuvent vous stresser davantage.

Enfin, relativisez quand vous passez l’examen de permis moto. Votre vie ne dépend pas de ce laissez-passer. Si vous le ratez cette fois, vous avez toujours l’opportunité d’essayer à nouveau. Ne laissez pas la peur du regard des autres vous stresser.

Jules Mécano Solidarauto

A propos de l’auteur, Jules Mécano 

Jules est un grand passionné de véhicules en tout genre, que ce soit les trottinettes, les voitures, les motos ou encore les nouveaux types de véhicules comme les roues électriques, Jules saura vous apporter son expertise sur ce sujet qui le passionne. Il est actuellement en poste dans un magasin de réparation de trottinette électrique à Paris 

CELA POURRAIT VOUS INTÉRESSER

0 commentaires

Soumettre un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *